Les péripéties d’un nid-d’ange…

Alors ça y est, j’ai bien avancé ma layette pour le bébé de ma cousine. Oui mais ce n’est pas sans quelques péripéties…

Voilà, j’ai acheté 2 kits à la braderie Bergère de France en juillet dernier, afin de réaliser des nid-d’ange. Tout y est inclus, la laine, les boutons en bois de buis, les explications du 0 ou 6 mois, et même les aiguilles. Le concept me plait bien… il s’agit d’un manteau transformable en nid-d’ange grâce à un sac amovible que l’on fixe avec les boutons.

La laine est le fil toison, un fil à l’aspect bouclé, mousseux et léger contenant 3% de polyamide, 20% de laine peignée, et 77% d’acrylique. Autant dire un fil chaud grâce à la laine mais facile d’entretien malgré tout, idéal pour les mamans actives. Il se tricote en 6,5 mais le modèle préconise du 6, donc un peu plus serré.

Voici le modèle du kit :

Je choisis le kit blanc et commence mon échantillon…. et là catastrophe, le rendu est affreux aussi bien sur le point mousse que le jersey, et la laine est à mon goût très difficile à tricoter et ne glisse pas sur les aiguilles. Je ne cherche même pas à prendre un numéro d’aiguilles supérieur pour tester car honnêtement je ne me vois pas aller au bout du projet, tant par le rendu qui ne me convient pas (le fil bouclette crée des imperfections qui rendent mal au tricot) que par le manque de confort.

Je me creuse la cervelle pour savoir ce que je vais pouvoir faire de ce kit (et accessoirement du second), c’est là que tu te dis que tu as fait un mauvais achat, que tu regrettes… Je pense même à le réserver pour tout autre chose car je n’aime pas gâcher.

Et puis, au bout de 48 h de creusage de cervelle, je décide de réaliser tout de même mon nid-d’ange, mais en essayant au crochet n°6. Car la laine est toute douce et bien moelleuse alors c’est tout de même le projet idéal.

Et là, miracle, cela fonctionne. Le rendu est plutôt intéressant et régulier, plutôt souple en plus, et le crochetage est bien plus aisé que les aiguilles.

Entre temps, je décide de changer le modèle et de faire un nid-d’ange d’une pièce car après mûres réflexions, je me dis que les boutons dans le dos ne sont pas hyper confortables, et j’ai peur que ce type d’assemblage ne soit pas pratique pour habiller et déshabiller bébé.

Je compose donc mon propre modèle, comme c’est souvent le cas… en veillant à bien respecter les proportions.

Voici le résultat réalisé en demi-brides pour une taille 3-6 mois :

Je m’inspire un peu des modèles de brassières, avec une longue ouverture croisée sur le devant qui devrait faciliter l’habillage. En effet j’aime bien que les modèles pour bébés soit largement ouvrables car ce n’est pas toujours très facile de les manipuler, il faut aller vite pour ne pas les énerver et éviter de trop les contorsionner.

J’ai utilisé quasiment les 6 pelotes entières du kit, il ne me reste que quelques mètres de la dernière pelote… j’ai eu chaud 😉

Au final j’aime bien ce fil à condition de le réserver au crochet (et pourtant je crois qu’il est prévu à la base uniquement pour les aiguilles, comme quoi !). De par la grosseur du fil et le côté un pelucheux, il vaut mieux le réserver aux nid-d’anges et paletots à mon sens. Cela donne un résultat moelleux et un peu nounours parfait pour les mauvaises saisons. J’ai testé le lavage sur cycle laine et l’ouvrage ressort impeccablement, de plus en 1 heure il était sec. Facile d’entretien donc.

J’ai également réalisé un petit béguin aux aiguilles avec de la cashwool couleur olive et j’ai cousu un biais :

Pour le béguin j’ai adapté le modèle de Clairette tricote en une taille 0-3 mois.

J’ai réalisé des côtes perlées pour le tour, la base au point de riz double, et le fond au point mousse.

Ma layette de naissance avance donc plutôt bien. Je continue sur ma lancée par alternance avec d’autres projets.

Vous pourriez également aimer...

0 commentaire

  1. Une jolie reconversion pour un modèle qui répond à sa fonction première … super idée de le faire au crochet, on consomme plus de fil qu’aux aiguilles … j’imagine le stress d’avoir suffisamment de fil pour finir. Ta réalisation est magnifique et bien pensé joli travail Stella.

    1. Merci Thali. Je suis contente que cet ouvrage te plaise. Parfois, ce sont ceux qui nous donnent le plus de fil à retordre qui sont les plus aboutis… Et puis je vais pouvoir réutiliser ce modèle pour les bébés des Restos du cœur par exemple, donc je suis finalement contente d’avoir du improviser.

  2. Bravo! Je confirme, les boutons sur le devant c’est bien plus pratique, surtout quand le bébé gigote beaucoup. Ta layette avance bien.

    1. Merci Agnès 🙂

  3. Stéphanie a dit :

    Bravo, tu t’en es bien sortie et bravo aussi pour l’idée de la grande ouverture devant, c’est vraiment plus pratique. La laine toison est très difficile à travailler mais elle est très résistante sur le long terme et pratique à laver. Le châle que j’ai fait à ma belle-mère a été lavé de nombreuses fois et il n’a pas bougé. La maman du bébé que tu gâtes va apprécier.

    1. Merci Stéphanie. Au moins c’est un bon choix de laine, puisque vous êtes plusieurs à me confirmer qu’elle est solide 🙂 J’ai trouvé une bonne alternative grâce à mon crochet, je ferai pareil avec le 2e kit 😉 en plus, c’est un ouvrage rapide à réaliser 🙂

  4. Ce bébé est vraiment gâté! grâce à tes péripéties 😉 il va avoir un modèle unique !!!
    Et le résultat est parfait :beau, doux et confortable et la future maman sera ravie si en plus l’entretien est facile!
    J’adore aussi ton petit béguin , couleur originale et petit lien en liberty, il est très chic!

    1. Ah merci Annie ! J’espère que ça plaira à la maman et que ce sera confortable. J’ai tellement investi dans la laine que je n’ai pas le choix, je dois la tricoter 😉 Le kit avait été gardé en réserve en cas (je savais que bébé 2 viendrait un de ces jour). Et j’avoue m’être un peu lâchée lors d’un déstockage : j’ai acheté 20 pelotes de cashwool pour un bon prix… hum, hum 🙂 En plus elle semble assez économique, je n’en ai pas consommé beaucoup pour le moment. Ce bébé va avoir un dressing bien rempli 🙂

  5. Ce fil est très difficile à travailler mais chaud, léger et il résiste longtemps.

    1. Oui, très difficile en effet ! Mais résistant c’est vrai, du coup je suis contente d’avoir trouvé une alternative pour le travailler en nid-d’ange 🙂

  6. Sylvie Moreau a dit :

    Bravo pour votre persévérance, le résultat est très beau et le bébé sera bien au chaud.

    1. Merci beaucoup Sylvie, c’est gentil. Ce nid d’ange sera parfait pour les balades de l’automne et du début d’hiver 🙂

  7. Muriel a dit :

    Bravo à toi.Le rendu est super.Bonne journée,bisous.

    1. Merci Muriel 🙂 Bonne journée également, bises.

  8. Bravo pour ta persévérance Stella.
    Ton imagination et ton travail ont conduit à quelque chose de magnifique!!

    1. Merci Sabrina. Je suis touchée 🙂

Laisser un commentaire